De 1959 à 1979, Anthropologica est d’abord sous la responsabilité du Centre canadien de recherches en anthropologie, de l’Université Saint-Paul (Ottawa). La revue acquiert une solide réputation et se spécialise en études des Premières Nations du Canada. Anthropologica est transférée à l’Université Laurentienne en 1983, puis aux presses de l’Université Wilfrid Laurier en 1989, jusqu’à sa fusion avec la revue Culture.

La Société canadienne d’ethnologie est mise sur pied en 1974. En 1981, dénommée tel qu’on la connaît aujourd’hui, la Société canadienne d’anthropologie commence à publier Culture (nom que porte aujourd’hui le bulletin électronique de la CASCA). En 1987, l’association adopte le nom Canadian Anthropology Society / Société canadienne d’anthropologie (CASCA). La publication d’Anthropologica sous sa forme actuelle commence en 1998, après la fusion entre la plus ancienne revue spécialisée canadienne d’anthropologie sociale, Anthropologica, et Culture, la première publication de la CASCA. La CASCA, qui détient la publication fusionnée, opte pour conserver le nom Anthropologica puisque celui-ci existe alors depuis 40 ans. En mars 2013, la revue est transférée chez un nouvel éditeur, les presses de l’Université de Toronto.

Anthropologica a pour mandat de refléter l’étendue des recherches menées par les anthropologues francophones et anglophones canadiens et de diffuser dans les deux langues ces travaux de recherche au Canada et à l’échelle internationale. Puisque les anthropologues canadiens mènent leurs recherches dans de nombreuses communautés mondiales, rurales et urbaines, la revue a élargi l’éventail des questions traitées ; celles-ci vont désormais au-delà du sujet traditionnellement abordé des Premières Nations canadiennes afin d’inclure les recherches ethnographiques menées partout dans le monde par des anthropologues du Canada. De cette façon, la revue fournit un portrait plus diversifié de l’ensemble de la recherche anthropologique canadienne, qui touche à la fois des questions mondiales et canadiennes. Anthropologica publie également les recherches ethnographiques de chercheurs internationaux menant leurs travaux au Canada et les recherches de chercheurs qui, aux yeux de l’éditeur, peuvent grandement intéresser le lectorat canadien et contribuer de façon significative à la théorie, à la méthodologie et aux aspects ethnographiques de la discipline.

Rapport annuel 2015-2016 (PDF)